Bienvenue!

Bienvenue sur le blog de l'association Le Panier d'Issy!

mardi 3 janvier 2012

Plantes d'appartement en hiver



Il y a quatre éléments indispensables pour la vie des plantes vertes en appartement :

1. La Lumière

2. L'eau (arrosage et humidité atmosphérique)

3. La Chaleur

4. Les éléments nutritifs


1. La Lumière :

    C'est la source de la plupart des problèmes survenant à l'intérieur. La lumière est essentielle à la bonne santé des plantes; une photosynthèse insuffisante, c'est comme si le végétal ne mangeait pas !

    Pour cette raison, on conseille de placer les pots près des fenêtres. La zone optimale pour installer les plantes est au maximum à 1,50m des fenêtres.

    Le manque de lumière se manifeste par souvent une chute abondante des feuilles vertes.


    2. L'eau (arrosage et humidité atmosphérique) :

      Manque d'arrosage est rarement préjudiciable. Feuilles avachies, fleurs fripées,... Un peu d'eau et ça repart!
      En revanche, l'excès d'eau produit des effets redoutables! Les racines, asphyxiées, pourrissent alors. Symptôme général : des feuilles qui ramollissent et brunissent, et il est alors souvent trop tard.

      Retenez qu'à de rares exceptions près, en hiver, les plantes en intérieur se contentent d'un arrosage par semaine à un arrosage tous les 15 jours pour les plus "ligneuses" (c'est à dire celles avec des tiges dures ou des troncs : ficus, palmiers, philodendron...). Au delà, vous causerez leur perte.

      Pas de règle précise : tout dépend des espèces, et des conditions de culture dans votre logement.



      L'humidification de l'air est capitale. Les origines tropicales de nombreuses plantes leur font préférer un taux d'hygrométrie de 70 à 90%, rarement atteint en appartement.

      Symptômes : jaunissement des feuilles, extrémités qui brunissent et sèchent, chute brutale des boutons floraux, croissance interrompue...

      Pour pallier ce problème, la solution la plus simple consiste à vaporiser régulièrement le feuillage de vos protégées à l'aide d'un vaporisateur. Toute fois cette opération nécessite un nettoyage du feuillage pour enlever le calcaire.




      3. La Chaleur :

        Les plantes souffrent d'une chaleur excessive ! En fait, dans nos appartements, température élevée rime souvent avec sécheresse de l'air. Or, un degré élevé d'hygrométrie est nécessaire pour la bonne santé des plantes d'intérieur. Un compromis acceptable (pas question quand même de transformer nos maisons en glacières) se situe vers 18°C.

        Attention à la proximité des radiateurs : les cactus s'en accommodent; pas les plantes vertes...

        Par ailleurs, certaines plantes ne tolèrent pas des températures aussi élevées. C'est notamment le cas des plantes dites d'orangerie : bougainvillée, lauriers roses, citronniers...



        4. Les éléments nutritifs :

          Pendant la période hivernal les plantes sont en état de dormance , la meilleur période de nutrition c’est le printemps, vous pouvez procéder au rempotage ou au surfaçage avec un mélange spéciale plantes vertes.

          Si vous ne pouvez pas rempoter procéder au surfaçage en ajoutant de l’engrais.

          j’ai une préférence pour les engrais organiques nous en reparlerons dans une autre rubrique main verte.

          Aucun commentaire:

          Enregistrer un commentaire